Bridal Veil On Poppies Field

Elle avait une nièce de vingt-six ans aux Etats-Unis, qui n’arrivait pas à se marier, et qui commençait une petite dépression nerveuse.

Comme sa tante était une donatrice importante de la Hassidout, elle se permit de faire une demande un peu osée : elle voulait que le rabbi lui promette que sa nièce se marierait avant Yom kippour !

Le Rabbi refusa, mais lui donna un conseil : « Quand on est ‘besim’ha » (dans la joie), on provoque beaucoup de bons événements. »

Le Rabbi demanda le prénom et le nom de la mère de la jeune fille, et pria pour elle.

Quelques semaines plus tard, elle se fiança. Avant Yom Kippour, elle était mariée !